ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue des Composites et des Matériaux Avancés

1169-7954
 

 ARTICLE VOL 16/1 - 2006  - pp.25-40  - doi:10.3166/rcma.16.25-40
TITRE
Physiologie de la formation des parois de fibres de bois

RÉSUMÉ
Les feuillus possèdent un bois hétéroxylé, de structure complexe, constitué principalement de fibres, de vaisseaux et de rayons. Les fibres jouent un rôle primordial dans le soutien mécanique de l'arbre et dans sa capacité à développer des axes de grande taille. Les fibres résultent du fonctionnement d'une assise génératrice appelée cambium et située sous l'écorce de l'arbre entre le bois et le liber. La paroi des fibres est composée de plusieurs couches, formées d'un réseau de microfibrilles de cellulose cimenté dans une matrice d'hémicelluloses et de lignines. Les couches diffèrent par leur épaisseur, leur degré de lignification et l'orientation des microfibrilles de cellulose. La paroi des fibres peut être comparée à un matériau composite dont les propriétés mécaniques varient selon la composition de la matrice et l'angle des microfibrilles de cellulose par rapport à l'axe de la fibre. Les variations de ces paramètres au niveau de la paroi sont en grande partie responsables des propriétés mécaniques du bois. Dans cette revue, nous présentons l'état des connaissances sur la formation des fibres de bois et nous introduisons les approches de génomique fonctionnelle menées chez une espèce modèle, le peuplier, afin d'approfondir les connaissances sur le sujet.


ABSTRACT
The heteroxylated wood of hardwood species is constituted of fibres, vessels and ray cells. Fibres play a prominent role in the mechanical support of the tree and in the ability of trees to reach a big size. Fibres result from cambium activity that takes place just under the bark, between phloem and xylem. The fibre cell wall is made of several layers of a cellulose microfibril network glued into a matrix of lignins and hemicelluloses. These layers widely differ according to their thickness, lignin content and cellulose microfibril orientation. The fibre cell wall can be compared to a composite material, whose properties depend on matrix composition and cellulose microfibril orientation. The wood properties largely result from variations in cell wall composition and arrangement. In this paper, we will review the state of knowledge on wood fibre formation and we will introduce functional genomics strategy currently developed on a model species, poplar, in order to increase our knowledge on wood fibre biogenesis.


AUTEUR(S)
F. LAURANS, A. DÉJARDIN, J.C. LEPLÉ, G. PILATE

MOTS-CLÉS
fibre, bois, peuplier, cellulose, lignines, hémicellulose, génomique fonctionnelle.

KEYWORDS
fibre, wood, poplar, cellulose, lignin, hemicellulose, functional genomics.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 12.5 €
• Non abonné : 25.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (896 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier