ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue des Composites et des Matériaux Avancés

1169-7954
 

 ARTICLE VOL 17/1 - 2007  - pp.103-112  - doi:10.3166/rcma.17.103-112
TITRE
Automobile, crash et composites

RÉSUMÉ
Depuis les années 1970 on évoque régulièrement l'emploi des composites dans la construction automobile, sans pour autant voir des effets tangibles dans les véhicules circulant aujourd'hui dans nos rues. Si l'aspect économique pèse pour une part importante dans cette situation, il n'est pas le seul. La tenue au crash de ces matériaux peut les pénaliser fortement. On expose tout d'abord les principes de base de la sécurité passive, et leurs implications dans les règles de conception des structures automobiles. On rappelle ensuite les enseignements pessimistes tirés de quelques réalisations des années 1980 et 1990. Cependant, une analyse plus fine de l'adéquation fonction/propriétés mécaniques permet d'identifier des applications potentielles et réalistes pour ces matériaux, ainsi que les conditions à respecter pour leur mise en oeuvre : n'envisager que des composites à matrices thermoplastiques et disposer des modèles et données permettant leur simulation numérique.


ABSTRACT
Since the 1970s, the use of composite materials in cars has been brought up regularly. Nevertheless, up until now, they have not been widely used in production cars. The cost of composite solutions is one of the main reasons put forward to explain the current situation but there are other ones. The crashworthiness of some composite materials can be a serious drawback. The basic rules applied to ensure passenger safety and their impact on the design of car structures are presented first of all. Then a few pessimistic lessons are described, that were learnt through different projects lead during the 1980s and 1990s. A better analysis of the necessary match between the purpose of a component in a structure and its mechanical properties should help identify potential use of such materials in current applications. Two main conditions must also be borne in mind: only consider using composites with a thermoplastic matrix, data and models necessary for their numerical simulation must be readily available.


AUTEUR(S)
Pierre LORY, Lucas PASSEMARD, Nathalie SCHMIDT, S. XU

MOTS-CLÉS
automobile, crash, composites, simulation numérique.

KEYWORDS
automotive, crash, composites, numerical simulation.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 12.5 €
• Non abonné : 25.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (2,13 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier